Le 25 décembre dernier, au pied du sapin, j’ai trouvé le livre EAT « chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire » de Gilles LARTIGOT. Livre que je vous recommande vivement par la même occasion.

Dans son livre, Gilles LARTIGOT explique pas à pas l’alimentation moderne, ses dangers et ses dérives.

L’auteur nous parle des perturbateurs endocriniens, des OGM, les fasts-food, les supers aliments, les vins biologiques,… Il nous donne également pas mal de conseils et de recettes pour changer la façon dont nous nous nourrissons.

Je voulais juste vous parler de ce livre suite à la lecture du chapitre sur les méthodes d’élevage et d’abattage des animaux que nous passons à la casserole dans notre cuisine.

Extrait page 112 :

« Dans 98 % des élevages français, les truies sont dans des stalles métalliques. Elles ne peuvent ni avancer, ni reculer, ni se retourner. Elles sont sur du béton, dans le noir, enfermées dans des bâtiments par centaines ».

Jean-Luc DAUB – EAT Chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire de Gilles LARTIGOT – édition WinterFields – septembre 2013

Après la lecture de ces chapitres, je suis allé faire un tour sur YouTube pour me visionner quelques vidéos sur le sujet (voir plus bas). Ouaouuu…. La claque ! Les images ne peuvent pas laisser insensibles. Il n’y a strictement aucun respect pour l’animal. De plus, comme vous le verrez si vous visionnez quelques-unes de ces vidéos, certains employés des abattoirs sont carrément cruels envers les animaux. C’est juste inacceptable 🙁

Ça fait sacrément réfléchir tout ça…

Abattage animaux - Une belle tête de veau
Une bonne tête – Canon EOS 5D Mark III – EF 50 mm f/1,4 USM – ISO 400 – f/4,5 – 1/1600 s

Ce n’est un secret pour personne, nous mangeons trop de viande. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle l’abattage prend des allures de course à la production qui entraîne un non-respect de l’animal. En France plus d’un milliard d’animaux sont abattus par an pour satisfaire notre appétit. Manger trop de viande n’est pas bon pour notre santé (cancers, diabète, maladies cardiovasculaires…). Il ne faut également pas oublier que la production de viande  est une des activités ayant le plus de conséquences néfastes pour l’environnement (gaz à effets de serre, déforestation, épuisement des ressources en eau…).

Sans devenir du jour au lendemain  vegan ou végétarien, pourquoi ne pas s’orienter vers le pecso-végétarisme (ou pescétarisme) qui inclut les produits de la mer (poissons, crustacés…) ou alors le flexitarisme qui inclut une consommation de viande occasionnelle et BIO de préférence.

Je pense également qu’il faut encourager et suivre des actions comme le « lundi vert ». Cette action soutenue par plus 500 personnalités comme Matthieu RICARD, Yann ARTHUS-BERTRAND…, nous incitent à retirer ne nos assiettes la viande et le poisson tous les lundis. Cette action est proposée dans 40 pays à travers le monde.

Pour ma part, je vais participer à cette action « lundi vert » et je vais également réduire de façon drastique ma consommation de viande.

Et vous ?

Quelques vidéos sur l’élevage et l’abattage d’animaux destinés à notre alimentation :

Catégories : Blog

Patrick

Photographe amateur légèrement geek, je vous propose à travers ce blog mes randonnées photographiques et mes retours d'expérience. "Vous ne prenez pas une photo, vous la faite." - Ansel ADAMS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le meilleur de ma veille

Recevez régulièrement le meilleur de ma veille ainsi que les derniers articles du blog.

C'est 100 % gratuit !