Un projet photographique ?

Depuis plusieurs années, je pratique la randonnée pédestre à la journée de façon assidue. J’ai également eu l’occasion de faire des randonnées sur plusieurs jours en Aubrac et dans le Larzac. La rando est un excellent moyen de découvrir ma région, de découvrir de fabuleux paysages, de garder la forme et de faire bien évidement de la photo.

Dès que l’on sort des sentiers battus et des lieux fréquentés, on a la possibilité de faire des photos qui sortent de l’ordinaire. On ne fait pas la énième photo depuis tel endroit… Et surtout on découvre de nouveaux points de vue. C’est ça que je trouve excellent !

En discutant randonnée avec un ami, ce dernier m’a dit avoir passé un brevet d’accompagnateur au CAF (Club Alpin Français). Ce brevet lui permet d’encadrer bénévolement des randonnées au sein de cette structure. Je me suis dit que cela pourrait être sympa d’emmener des gens faire de la photo dans nos belles montagnes des Alpes. De leur faire découvrir des randonnées que j’ai déjà réalisées, de pourvoir partager avec eux techniques, astuces photographiques et également connaissances du milieu montagnard. Mais pour avoir le droit de faire ça en « solo » et éventuellement se faire rémunérer, il faut passer le diplôme d’état d’accompagnateur en moyenne montagne. Il est organisé par les Directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Vous pourrez trouver tous les textes, informations sur ce diplôme d’état sur le site du Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne (CNSNMM).

Mais avant de passer le DE d’accompagnateur en moyenne montagne il faut passer le fameux examen probatoire. Et là, c’est pas de la tarte, surtout vu mon âge (52 🙂 ), l’examen probatoire est très difficile à passer.

Panoramique du plateau des Glières
Panoramique par assemblage du plateau des Glières – Canon EOS 5D Mark III – EF 50 mm f/1,4 USM – ISO 100 – f/11 – 1/400 s

L’examen probatoire au DE d’accompagnateur en moyenne montagne

Il ne faut pas se leurrer, cet examen probatoire est très sélectif. Il est là pour éliminer les curieux et garder que les personnes motivées et physiquement aptes… La crème de la crème 😉 Cet examen ne se passe pas du jour au lendemain. Il demande une certaine préparation.

Avant de se présenter à l’examen, il faut réaliser 40 randonnées d’une durée de marche effective supérieure à 5 heures et dans plusieurs massifs dont :

  • 9 randonnées en moyenne montagne non enneigée de plus de 1.000 mètres de dénivelé.
  • 1 randonnée en moyenne montagne non enneigée d’une durée minimale de 4 jours avec un dénivelé positif supérieur à 1.000 mètres.
  • 5 randonnées moyenne montagne non enneigée effectuées sur le territoire français.
  • 7 randonnées en moyenne montagne non enneigée sans autre critère à respecter.
  • 8 randonnées en moyenne montagne non enneigée figurants dans une liste publiée par le CNSNMM.
  • 10 randonnées correspondant à l’unité de formation optionnelle. Dans mon cas c’est « moyenne montagne enneigée »

Il vous faudra également suivre la formation de prévention et secours civique de niveau 1 (PSC 1).

Une fois tout ça réaliser et un dossier administratif complété, vous pourrez vous inscrire à l’examen probatoire. Ce dernier se compose de 3 épreuves.

Galeries photos - Le Margériaz sous la neige
Le Margériaz sous la neige – Canon EOS 5D Mark III – EF 24-70 mm f/2,8 L USM – ISO 100 – 24 mm – f/9 – 1/640 s

Les 3 épreuves de l’examen probatoire

1 – Épreuve de marche, orientation et parcours en terrain varié. Cette épreuve est longue et très physique : 1.300 à 1.500 mètres de dénivelé positif et 15 à 20 km linéaires. L’épreuve a une durée comprise entre 6 et 8 heures. Des portes horaires sont prévues pour éliminer les candidats trop lents et freiner les plus rapides. Durant cette épreuve le candidat devra s’orienter et trouver des balises en utilisant uniquement carte, boussole et altimètre. L’utilisation des GPS n’est pas autorisé 🙂Cerise sur le gâteau, vous devrez porter pendant toute la durée ce cette première épreuve un sac à dos d’un poids minimum de 10 KG pour les hommes et 7 kg pour les femmes. La liste du matériel que devra contenir impérativement votre sac est disponible sur le site du CNSNMM. Il faudra en plus eau et vivres pour la journée 😉 L’épreuve du parcours en terrain varié est réalisé hors sentier. Il faut être capable de progresser rapidement, efficacement et sans risque sur tous types de terrain (éboulis, pentes très raides…). Cette partie de l’épreuve est évaluée en directe par un jury.

En conclusion pour cette première épreuve, il faut trouver toutes les balises, finir dans les temps et réussir l’épreuve en terrain varié. Facile non ?! 😉

2 – Questionnaire sur l’environnement montagnard naturel et humain. Si et seulement si vous avez réussi la première épreuve pour pourrez passer la 2ème. Cette épreuve sous forme de QCM d’une durée de 30 minutes est là pour s’assurer que les candidats possèdent les connaissances de base relatives à l’environnement montagnard naturel et humain. Le QCM est organisé en 8 chapitres, eux-mêmes divisés en rubriques :

Écologie générale

  • Rôles et règlementation de la chasse et des grands prédateurs.
  • Équilibres et déséquilibres écologiques.
  • Biodiversité et écosystème.
  • Photosynthèse et respiration.
  • Définition de l’espèce, évolution, classement des êtres vivants.
  • Contraintes physiques du milieu montagnard.

Faune de montagne

  • Identification d’espèces emblématiques.
  • Comment passer l’hiver ?
  • Les régimes alimentaires de la faune.
  • Traces et modes de déplacement.
  • Classement des vertébrés.
  • Classement des invertébrés.

Flore de montagne

  • Identification d’espèces emblématiques.
  • Les étages de végétation.
  • La reproduction des végétaux.

Géologie

  • Les principales roches et principaux massifs.
  • Les principales formes d’érosion et de dépôts.
  • Les grandes ères géologiques : principaux repères dans le temps.

Géographie et toponymie

  • Principaux points culminants.
  • Sources, bassins versant des fleuves français.
  • Localisation administrative des massifs français.
  • Terminologie et toponymie.

Météorologie

  • Les nuages.
  • Dépression / anticyclone.
  • Altimètre / baromètre.
  • L’orage.

Économie, habitat et vie sociale en montagne

  • Agriculture en montagne.
  • Tourisme en montagne.
  • Exploitation forestière.
  • Habitat montagnard.
  • Colonisation du milieu montagnard par l’homme

Protection de l’environnement

  • Les parcs nationaux.
  • Les réserves naturelles.
  • Les APPB (Arrêtés Préfectoraux de Protection Biotope).
  • Les interdictions générales.

3 – Entretien mené à partir de la liste des 40 randonnées. Entretien d’une durée de 20 minutes. 5 minutes pour se présenter, présenter ses motivations et son projet professionnel. Ensuite, 15 minutes de questions / réponses portant sur les randonnées que vous avez réalisées. Il est demandé au candidat de décrire très précisément et avec réalisme certaines des randonnées qu’il a réalisées. Il est également demandé au candidat d’être autonome dans la préparation et la conduite de ses dernières.

Une fois votre examen probatoire en poche les portes du DE d’accompagnateur en moyenne montagne vous sont ouvertes. Je ne vais pas rentrer dans le détail de ce DE pour le moment mais sachez qu’il est composé de 5 unités de formation réparties en 3 cycles. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du CNSNMM.

Vallée de la Clarée
Vallée de la Clarée – Canon EOS 5D Mark III – EF 50 mm f/1,4 USM – ISO 100 – f/11 – 1/200 s

Préparer l’examen probatoire d’accompagnateur en moyenne montagne

Sur le plan physique, je ne peux pas vous donner trop de conseils vu que je ne suis pas un coach sportif. Pour ma part, je vais dans une salle de sport 3 / 4 fois par semaine faire du renforcement musculaire et du cardio. Et bien entendu, la base de la base c’est la marche. Dès que je peux, je pars marcher afin de travailler mon endurance (et faire des photos 😉 ).

Concernant la préparation du questionnaire sur l’environnement montagnard naturel et humain, je peux vous recommander, en vrac, les quelques sources suivantes :

  • Wikipédia, c’est une mine d’or. J’utilise régulièrement l’application sur mon iPhone. Il y a une fonction « lieux » très pratique qui vous géo localise et vous indique les choses intéressantes à savoir et à voir autour de vous. Il existe des portails sur Wikipedia. J’ai mis en favori ceux sur les Alpes, la montagne, la randonnée et la météorologie
  • Je lis régulièrement les revues :
  • La bible de l’accompagnateur en moyenne montagne c’est le livre de Bernard FISCHESSER « la vie de la montagne ». De plus, c’est un très bel ouvrage qui a été réédité il y a quelques mois.
  • Guide de la montagne de Steven M. COX et Kris FUKSAAS.
  • Petit manuel de météo montagne de Jean-Jacques THILLET et Dominique SCHUELLER.
  • Et bien sûr Internet… Plein de sites traitent de la montagne, de la randonnée… Comme le très sympa Camp To Camp par exemple.

Si vous avez des resources à partager, il ne faut pas hésiter à les mentionner dans les commentaires de ce post.

En conclusion

Comme vous voyez, ce n’est pas de la tarte et surtout c’est loin d’être gagné…. En toute sincérité, je ne suis pas certain d’y arriver. Mais, comme dirait l’autre : je n’ai rien à perdre, mais tout à y gagner.

C’est un projet à moyen terme plutôt sympa & motivant. Même si je n’arrive pas à réussir cet examen, tout ce que j’aurais fait et appris durant sa préparation ne me sera que profitable.

Il paraît qu’il faut positiver…. Alors…. GO !!!!!


Vous aimez faire des photos avec votre iPhone ? Vous avez envie de connaitre quelques astuces et conseils pour faire de meilleures photos ?

Alors, allez faire un tour sur mon nouveau blog dédié à la photographie avec un iPhone

MyPhotoPhone.com


Le blog est régulièrement mis à jour et la meilleure façon de ne rien louper est de vous inscrire à ma newsletter . Gardons le contact !

Chalet d'alpage à la Clusaz
Chalet d’alpage à la Clusaz – Canon EOS 5D Mark III – EF 24-70 mm f/2,8 L USM – ISO 100 – 42 mm – f/11 – 1/250 s
Catégories : Blog

Patrick

Photographe amateur légèrement geek, je vous propose à travers ce blog mes randonnées photographiques et mes retours d'expérience. "Vous ne prenez pas une photo, vous la faite." - Ansel ADAMS

19 commentaires

Bonnet · 18 mai 2020 à 21:42

Merci pour cet article très intéressant ! Je suis curieuse de savoir où tu en es du coup ? As tu passé les tests ? Bonne soirée à toi

    Patrick · 18 mai 2020 à 22:22

    Bonsoir.
    ET bien j’ai pas mal avancé mi 2019 sur les randos à faire pour se présenter, j’ai également pas mal bossser sur la partie théorique. Mais là, j’ai un problème à un genou et je vais sans a

    Patrick · 18 mai 2020 à 22:22

    Bonsoir.
    ET bien j’ai pas mal avancé mi 2019 sur les randos à faire pour se présenter, j’ai également pas mal bossser sur la partie théorique. Mais là, j’ai un problème à un genou et je vais sans a

    Patrick · 18 mai 2020 à 22:25

    Bonjour.
    Je ne me suis pas encore présenté à l’examen probatoire… Je pensais le faire mi 2021 mais, j’ai un problème au genou et je vais sans aucun doute devoir subir une intervention. Je dois passer un IRM d’ici quelques jours pour statuer. Donc à suivre… Mais, je le sens pas bien 🙁
    @+++

NICOLAC · 23 mai 2020 à 16:05

Bonjour Patrick,

Je suis très intéressé par ce que tu souhaites réaliser. En effet, je suis en pleine reconversion professionnelle et ma région (Auvergne, Sancy) m’offre le terrain de jeu idéale pour lier nature et épanouissement. De fait, je me dirige vers le DE AMM.
Par conséquent, je fonce dans tous les sens pour les renseignements au sujet de ce diplôme, néanmoins, cela me semble assez compliqué dans sans ensemble pour les révisions, les randonnées… bref, pour concilier l’examen probatoire et la formation proprement dite il y a du temps.
Voilà donc pourquoi mon commentaire, comment as-tu organisé ton temps entre la préparation de l’examen d’entrée puis la formation en elle-même? Tu commences à partir de quel moment de l’année pour l’ensemble des randonnées avec quel date butoir?… Tu m’as compris, c’est une sacrée organisation personnelle.
Pour finir, petite question plus personnelle, as-tu un emploi ou bien tu te lâches pleinement et complètement dans le monde de la montagne???
Merci pour ta réponse et encore bravo pour cet article très intéressant.
Respectueusement
Nicolas

    Patrick · 24 mai 2020 à 13:10

    Bonjour Nicolas.
    Au début je suis parti un peu dans tous les sens également. Je me suis presque essentiellement concentré sur l’aspect « physique » du probatoire (randos / entrainement…). Vu mon âge (53 ans), c’est un vrai challenge… Mais quand on regarde ce qu’il faut apprendre pour la partie théorie, c’est pas du gâteau ;-). Chacun a ses propres méthodes d’organisation. Pour moi, je travaillais la partie théorie un peu tous les soirs (philosophie des petits pas). Pour les randos, le week-end et parfois je posais des jours de congés.
    Je m’étais fixé 2 ans pour préparer le probatoire. Mais je pense que cela peut se faire en 12/18 mois.
    Comme tu vois je parle au passé car j’ai un « petit » problème à un genou qui va sans doute remettre en question ce projet…
    Je suis actuellement salarié pour répondre à ta dernière question.
    A+++
    Patrick

JB · 7 juin 2020 à 22:04

Super merci pour les sources que tu as mis en avant. Je pensais pas que la préparation était aussi complète. il y a beaucoup d’information à ingurgiter mais c’est principalement ce que l’on vient chercher, la connaissance à partager.
J’espère que tu te remettras vite.
Bien à toi

FOURTINE · 3 juillet 2020 à 10:42

Tes explications sont très claires et précises.
Juste une question a propose de la partie théoriques: où as-tu trouver les cours ?
Merci

    Patrick · 3 juillet 2020 à 10:46

    Hello !
    Si vous parlez des cours préparatoires à l’examen probatoire et bien il n’y en a pas… Il faut chercher des infos sur internet (site dédié à la faune, flore, Wikipédia est pas mal également…) ou dans les librairies. Je vous recommande le livre : La vie de la montagne de Bernard FISCHESSER.
    +++

Ann · 29 juillet 2020 à 12:56

Merci beaucoup Patrick. Moi aussi je rêve depuis des années de faire la formation pour AMM, mais j’ai aussi des problèmes de genou et avec la cheville a présent. Je te souhaite une bonne guérison! Merci beaucoup pour les resources 🙂

Franck · 25 août 2020 à 16:46

Bonjour Patrick,

Super témoignage très motivant. J’ai un peu la même démarche avec quelques années de plus.

Je suis en train de réaliser les randonnées pour la liste demandée à l’examen probatoire. Une question : est-ce que la liste type des 10 randonnées imposées (cadre B du fichier EXCEL) change chaque année ? Qui pourrait me procurer celle de 2019 pour comparer ?

Merci beaucoup.

Sahm · 1 mai 2021 à 11:36

Merci pour la bibliographie! Je cherchais justement de quoi me préparer. J’ai à peu près les mêmes dispositions, si j’y arrive, chouette, un nouveau métier, sinon, chouette, je saurai enfin ce que j’observe en rando et je pourrai le partager 🙂

    Patrick · 1 mai 2021 à 14:46

    Merci pour ton retour et bon courage pour ta préparation.
    Bonne journée.

Lucas · 28 juin 2021 à 14:38

Bonjour Patrick,
Très bonne présentation de cet examen qui demande une préparation assez poussée.
Je te conseille vivement le site  »outdoorguidetips.wordpress.com » qui met à disposition des cours en partie préparés pour chaque domaine du QCM (excepté la géologie)!
Bonne chance à toi

    Patrick · 28 juin 2021 à 14:41

    Hello !

    Merci pour le partage de ce lien 🙂

    Bonne continuation.

    Patrick

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le meilleur de ma veille

Recevez régulièrement le meilleur de ma veille ainsi que les derniers articles du blog.

C'est 100 % gratuit !