Quelle idée !

Il m’a fallu du temps pour prendre cette décision mais j’ai supprimé le 29 juillet dernier mon compte personnel Facebook, la page Facebook de YaPasFoto et mon compte Instagram.

L’élément déclencheur de cette décision, un article inspirant de Nick FANCHER, photographe Américain. Je me suis vraiment retrouvé dans cet article.

Cela faisait pas mal de temps que j’y pensais mais je n’arrivais pas à franchir le pas. Sans doute à cause du nombre d’heures que j’ai passé sur ces différents réseaux sociaux pour animer mes comptes. 

Prendre la décision de supprimer mon compte Facebook a été plus facile car je n’ai jamais aimé travailler sur ce réseau social. Je trouve l’interface abjecte, confuse, compliquée… Par contre, prendre la décision de supprimer mon compte Instagram a été plus dure car j’ai vraiment passé du temps dessus. J’avais créé mon compte le 1 janvier 2015 pour mon premier projet 365. En 4 ans ½ j’ai publié 889 photos et créer une petite communauté de 763 abonnés. J’ai également hésité entre la suppression définitive et la désactivation. Cette dernière option vous offre la possibilité de réactiver le compte si vous changez d’avis. Après réflexion, j’ai choisi la suppression définitive car on ne fait pas du neuf avec de l’ancien et il faut éviter de regarder derrière soi

Les 10 raisons qui m’ont fait quitter Facebook et Instagram

1     L’algorithme : Aussi bien sur Facebook que sur Instagram, le flux des publications n’est pas affiché de manière chronologique, mais en fonction des désirs de l’algorithme des 2 réseaux sociaux. Ce que nous aimons, l’algorithme le sait mieux que nous… Et ça, franchement ça me gonfle. Et comme tout le monde le sait, il ne faut pas gonfler un Savoyard 🙂

2      Influence indirecte des abonnés : Selon le type de photo que vous publiez vous allez récolter plus ou moins de like et vous le savez. Vous êtes donc tenté de publier que des photos qui vont plaire à la place de celles que vous avez envie de présenter à votre audience. Indirectement, je pense que cela modifie votre façon de créer et de progresser.

3      Poster régulièrement : Si on ne poste pas très régulièrement du contenu, on perd des abonnés. J’ai testé et c’est véridique. Je n’ai plus envie d’être prisonnier de ce système qui me créait des contraintes.

4     La course aux likes et aux abonnés : Quand on parle d’un compte sur un réseau social on entend très souvent : T’as combien d’abonnés ? T’as combien de likes en moyenne sur tes publications ? etc… etc… Une drôle de course je trouve et qui n’a pas grand intérêt quand on y regarde bien. N’avez-vous jamais liké une photo plutôt banale juste pour faire plaisir ? Ne vous êtes-vous jamais abonné au compte de quelqu’un juste pour qu’il s’abonne au vôtre en retour ? C’est du bidon tout ça !

5      Trafic pour mon blog : Au départ, je pensais que ma page Facebook et mon compte Instagram allaient m’apporter des visiteurs sur mon blog. Eh bien non, ou presque pas… En 18 mois, d’après Google Analytics, les visites en provenance d’Instagram et de ma page Facebook représentent 1 % du trafic total qu’a généré YaPasFoto. Comme vous le voyez, c’est insignifiant.

6      Ne pas dépendre d’une grande entreprise : Sur Instagram ou Facebook ce n’est pas vous qui décidez comment votre contenu va être mis en avant par exemple (changement d’algorithme). On est tributaire d’une entreprise qui peut du jour au lendemain changer ses conditions générales d’utilisation et décider par exemple que le contenu que vous publiez d’habitude ne correspond plus à ses attentes. Et là, votre contenu peut être simplement supprimé et vous n’avez rien à dire et ne pouvez rien faire. De plus, rien n’indique qu’un réseau social ne ferme pas ses portes : vous souvenez-vous de MySpace qui c’est fait « croquer » par Facebook ?

7      Respect de la vie privée : Il n’y a pas un trimestre qui passe sans que Facebook soit sur la sellette concernant le respect de notre vie privée. Cambridge Analytica ça vous parle ? Plusieurs partenaires de Facebook ont eu accès à des données très confidentielles, comme les messages privés des internautes ou les publications de leurs amis ça vous parle ? etc… N’oublions pas que quand c’est gratuit c’est nous le produit.

8      Plus de temps pour mon blog : Je dois passer, du moins je devais passer entre 30 minutes à 1 heure par jour entre Instagram et Facebook. Tout ça pour pas grand-chose… Mine de rien, sur un an ça fait un peu plus de 11 jours non-stop avec une moyenne de 45 minutes par jour. C’est énorme vous ne trouvez pas ? Je peux désormais consacrer ce temps libre à faire vivre mon blog ou tout simplement à faire autre chose de plus intéressant.

9      Non à un contenu éphémère : Sur les réseaux sociaux, il est souvent difficile de remonter dans le temps pour avoir accès au contenu passé. Sur les réseaux sociaux, c’est l’instant présent qui compte avant tout et en aucun cas le passé. Sur Instagram par exemple, vos anciennes photos sont ’elles souvent likées ? Eh bien non, car ce n’est pas l’objectif. Je trouve dommage que mes anciennes photos de soient plus regardées.

10   Garder le contrôle : Sur Facebook et Instagram je ne contrôle rien du tout. Par contre, sur mon blog c’est l’inverse. Je contrôle tout de  A à Z. Je peux ajouter, modifier, supprimer, rendre visible, rendre invisible ce que je veux. Et je reste le seul maitre de ce que j’ai envie de publier.

Pinterest, YouTube et Twitter ?

Par contre et pour l’instant, j’ai conservé mes comptes sur Pinterest, YouTube et Twitter pour les raisons suivantes :

–      Pinterest m’’apporte pas mal de visiteurs et je n’ai pas besoin « d’entretenir » une communauté. Je post juste quelques épingles de temps en temps.

–      YouTube : J’utilise presque uniquement cette plate-forme pour stocker mes vidéos et les rendre accessibles.

–      Twitter c’est juste pour l’actualité et ma veille. Cela me permet également de garder une trace / historique des contenus que j’ai appréciés car je les « twitte ».

En conclusion

Cela fait presque 1 mois que je ne vais plus sur Facebook et Instagram et sincèrement cela ne me manque pas du tout. C’est bien la preuve que l’on peut s’en passer ou du moins que je peux m’en passer.

Faites l’expérience et vous verrez 😉

2017bestnine meilleures photos instagram

Patrick

Photographe amateur légèrement geek, je vous propose à travers ce blog mes randonnées photographiques et mes retours d'expérience. "Vous ne prenez pas une photo, vous la faite." - Ansel ADAMS

2 commentaires

y@nn · 8 septembre 2019 à 22:40

Tu l’as dit tu l’as fait!
J’avoue que j’aurais du mal à supprimer Facebook, pour le contact avec mes amis. J’avais commencé une page « photo » mais j’ai arrêté et sur ma page perso, je poste quelques photos, juste comme ça.

Instagram c’est particulier. Je connais les règles, la dépendance aux algorithmes, tout ça…je ne suis pas le dindon de la farce non plus. J’y pose quelques photos sans faire de course au like, et ça me permet de découvrir des photographes, connus ou non.

    Patrick · 9 septembre 2019 à 11:39

    Hello !
    Instagram peut effectivement être un bon moyen de trouver de bons photographes. Facebook aussi d’ailleurs…
    Après quelques semaines sans ces 2 réseaux, je dois t’avouer que cela ne me manque pas du tout. Mais alors pas du tout 🙂
    J’y trouve même une certaine liberté.
    @+++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ET SI NOUS GARDIONS LE CONTACT  ?

Laissez-moi votre Email et vous recevrez une fois par mois l'actualité du blog.